La Guelde Delphina

La Guelde Delphina, association de la loi 1901, s'interessant plus particulièrement à l'époque XIVè et XVè siècles. Passionnés, amateurs ou curieux vous pouvez discourir en toute liberté sur ces pages
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mangez ceci est mon corps...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mangez ceci est mon corps...   Jeu 24 Juil - 14:19

J'espére que pour votre projet d'host

l'intendance suivra, sinon je vous

donne quelques idées au cas ou. What a Face



Par soucis d'historicité je ne met que la période

qui vous concerne.

De mettre tout les cas resencés pour le MA

serait trop long. (pour les curieux on les trouvent

sur le site de l'ost du dauphin).



Bon appétit ! lol!





XIV- SIÈCLE
1303. Près de Damas, dans un marécage, les Mame­louks tendent une embuscade à une coalition mongolo­arménienne. Ils tuent beaucoup. Les rescapés, cinq ou six mille hommes, s'enfuient vers l'Euphrate. Le fleuve déborde. Nos fugitifs tentent la traversée. Concours de noyades. « Un grand nombre, après avoir traversé le fleuve, retombaient dans une pire situation; poussés et entraînés par l'eau vers des lieux en ruine ou arides, d'où ils ne pouvaient sortir, beaucoup périrent de faim dans ces solitudes sauvages; les autres, retirant les cadavres de chiens, de chevaux ou d'hommes roulés par les flots, en faisaient servir à leur nourriture". » Ghazan, souverain des Mongols, apprend la nouvelle. Silence, il pleure.


Dans la décennie 1310, il pleut bergère de-ci de-là, en Europe. Trop, aux mauvais moments.
Angleterre, 1316. Année bien moisie, comme la précé­dente. Encore une où le pays perd ses pauvres. Notamment quelques bambins avalés par leurs parents, ceux dont par­lent les annales de Bermondsey58. Johanis de Trokelowe confirme, ajoutant une scorie « pour la postérité" » : « Les détenus en prison dévoraient sur-le-champ les nouveaux arrivants. »
Guère mieux dotée, l'Irlande. Guerre et humidité. Été 1315, l'Écossais Édouard Bruce tente de chasser les Anglais. L'année suivante, son frère aîné le roi Robert vient l'aider à assiéger un château fort, Cragfergus. La garnison anglaise résiste un peu. Les chroniques irlandaises" parlent de « huit soldats écossais capturés et mangés ». Jusqu'à la mort d'Édouard (1318), l'Irlande est écorchée. Nécrophages et tueurs cannibales jaillissent des annales". Une prime pour l'Ulster où, en

1317, certains font cuire des crânes farcis à la chair humaine.
Sur le continent, l'année 1315 semble crucifier la Lorraine. Dom Calmet, nourri de sources difficiles à ressusciter, décrit Metz. Retenons, chez les pauvres, quelques tueries familiales et un lot de pendus dérobés.
Plus à l'est encore, malaises. Riga, Osel, Dorpat et Reval paniquent en 1315. Dans ces diocèses, les chevaliers teutoniques font de leur mieux pour soulager la misère. Insuffisant, car là, « des gens mangèrent leurs enfants64 ». Ailleurs, aussi. De

1317 à 1319, la Pologne, plus particuliè­rement la Silésie, rejoint le peloton des coins fatigués : « En de nombreux endroits, les parents tuèrent et dévorèrent leurs enfants, les enfants leurs parents". » Sans oublier, bien sûr, les pendus. A l'est, rien de nouveau.


1336. Que faisait l'Inde jusqu'à présent ? On le saura bien un jour. Enfin, l'Inde entre en lice. Sur la pointe des pieds. A un ou deux ans près et à l'ouest du Gange, nous sommes au coeur d'une famine qui dure sept ans. Le voyageur Ibn Battu-ta sort son calepin66. « Des étudiants du Khorâçân m'ont raconté qu'ils entrèrent dans une ville appelée Icroûhah, entre Hânci et Sarsati, et qu'ils la trouvèrent abandonnée.
Ils s'introduisirent dans une maison pour y passer la nuit, et ils virent dans une chambre un individu qui avait allumé du feu et qui tenait avec ses doigts un pied humain; il le fit rôtir sur ce feu et le mangea. Que Dieu nous garde d'une pareille action ! »


1341-1342, Écosse. Famine et guerre, les deux font la paire. Dans son Histoire de l'Écosse, Hector Boetius accorde une place à un Écossais affamé répondant au doux nom de Tristicloke6'. Ce triste montagnard « n'hésitait pas â voler des enfants et à tuer des femmes pour dévorer leur chair, comme un loup ». La même année, les Anglais mangent du cheval, c'est dire si tout va mal.
La Chine nous sidère. Difficile de choisir parmi une trentaine d'affaires impressionnantes. Disons celle-ci, 1360. L'histoire des Yuan cite le comportement d'une femme dans la sous-préfecture de Fang-chan". Des soldats affamés ont capturé son mari « afin d'en faire un bouillon ». Cette bonne épouse, née Lieou, veut le racheter. Les soldats refusent. « La femme née Lieou dit encore : "Mon mari est maigre et petit, il ne convient pas comme nourriture. Or j'ai entendu dire que les femmes qui étaient grasses et avaient la peau noire avaient un goût excellent. Or je suis grasse et noire. Je désire que vous me fassiez bouillir afin d'éviter le mal de mon mari." Les soldats relâchèrent alors son mari et firent bouillir la dame née Lieou. Tout ceux qui entendirent parler de cela furent remplis de compassion. »
1368 (?). Quand un chrétien en assiège un autre, les juifs bloqués intra-muros ne sont pas les mieux servis. Ici (à Tolède, étranglée par Henri de Transtamarre ?), un chroniqueur juif du Xve siècle dit qu'ils en vinrent à manger leurs enfants". L'Espagne chrétienne semble par ailleurs faire un concours de pogroms.





Extrait de l'ouvrage "Cannibales !" de Pierre-Antoine Bernheim et Guy Stavridès paru aux Ed. Plon en 1992

Pour les sources se ref; à la bibliographie de l'ouvrage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mangez ceci est mon corps...   Ven 25 Juil - 22:21

Mas c'est quoi ce truc! mais ça a pas la tête ???
Marina, tu prète Ezeckiel pour l'ost ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mangez ceci est mon corps...   Sam 26 Juil - 11:35

Il est trop maigre... On te bouffera plutot !

Non, qu'est ce que c'est que ces sornettes ! Je veux bien croire que plutot de mourir des pauvres gens en viennent dans des cas plus qu'extremes et rarissimes, au canibalisme. Mais certains cas relatés ici sont colportés par des voyageurs certainement en mal de reconnaissance. C'est du bouche a oreille avant d'étre couché sur le papier. Je suis convaincu que la moitier est du pipot !
Les seuls qui peuvent etre véridiques sont ceux reportés dans des annales officielles. A bas les racontards de voyageurs avinnés ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Honorine d'Armagnac
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 269
Age : 29
Localisation : à Nancy ou en Isère
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Mangez ceci est mon corps...   Sam 26 Juil - 12:40

tu penses que ce sont des racontars parce que tu ne crois pas qu'on puisse accorder foi à ces écrits, ou parce que l'idée te gène ?
qui sait comment les gens voyaient les choses en d'autres temps et d'autres lieux...
après tout, lorsque la famine est là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagueldedelphina.forumsactifs.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mangez ceci est mon corps...   Mar 29 Juil - 10:25

"Les seuls qui peuvent etre véridiques sont ceux reportés dans des annales officielles"

Ben la biblio site des annales officelles...
C'estr vrai que nous touchons le côté obscur
de l'humanité et ce qu"elle a de particuliérement dérangeant.

D'ailleur les histoires d'ogres mangeant les petits
enfants, on pour la plupart comme origine
le maconnais. Souvenirs des hivers trés rude
de la Bourgogne du XVeme, quand la famine
ravagait la population et que l'on découpait à la hache
le vin gelé en cave.

Concernant le cannibalisme, le corps humain
était un composant de la pharmacopée occidental
jusqu'à une époque récente (XVIIIme ?).

Il y avait aussi l'utilisation abondante de la mumia
(de la momie, cf.post de notre chirurgien sur le forum de l'ost du dauphin), mais comme se procurer des momies
egyptienne n'était pas chose aisé en France
il y avait des petits malins qui en fabriquaient !
Une "recette" indique même que l'on obtenait
de trés bon résultat avec une personne rousse...
je vous laisse imaginer la suite.

La rage pouvaient ammener à des actes atroces,
la révolution Française en fournit quelques exemples :

-un garde suisse à la casserole lors de la prise des tuilerie
-un procés qui dédommage une aristocrate dont le mari
c'était fait bouffer le coeur sous ses yeux.
-A st Denis les momies des roi de France se font profaner
et quelques morceaux ce font croquer (beurk !)

Quand à la faim des exemples ne sont jamais loin :
-Siége de Stalingrad pendant la 2eme guerre mondiale
-Un journaliste allemand relate la présence de cadavre
avec les fesses découpés lors du siége de Sarajevo par les serbes (années 90 )
-L'exemple le plus connu (et médiatisé) est sans conteste l'équipe de rugby dont l'avion s'est écrasé dans la cordillére des andes (années 70)...


Si on se lance dans des considération éthiques
et pose un sujet de philo :
qu'elle est la différence entre un guerrier Papou
qui va manger le corps de son enemi par respect
pour lui et s'approprier sa force.
Et le malade qui va recevoir une greffe de la cornée
pour corriger une vision déffaillante ?

Les moyens différes mais la fin ?
Revenir en haut Aller en bas
Yann le sombre
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 398
Age : 41
Localisation : Sault Brenaz (01)
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Mangez ceci est mon corps...   Mer 30 Juil - 9:36

d'un autre coté certains fait recent montrent que le canabilalisme est d'actualité dans certains cas...; ( les membres d'une equipe de rugby planté au sommet d'une montagne qui ont manger les autres pour suirvivre aprés un crash ca date des années 70 ! )

_________________
"Y a des jours ou faut pas m'emmerder et y a des jours tous les jours..... "
KRAN

Perit Ut Vivat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagueldedelphina.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mangez ceci est mon corps...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mangez ceci est mon corps...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un médecin de 69 ans avec un corps de bodybuilder
» Corps de lignes? bas de ligne? A la cuillèr.
» ..corps creux..
» Pitch / ouverture du corps et balle coupée..
» Voues etes swing de corps ou de bras ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guelde Delphina :: La vie au Moyen Age :: Vie quotidienne-
Sauter vers: