La Guelde Delphina

La Guelde Delphina, association de la loi 1901, s'interessant plus particulièrement à l'époque XIVè et XVè siècles. Passionnés, amateurs ou curieux vous pouvez discourir en toute liberté sur ces pages
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Châteaux à l'agonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Châteaux à l'agonie   Jeu 24 Juil - 17:11

La France est l'un des pays européens a posséder un patrimoine castral féodal considérable que les pays du Nouveau Monde (U.S.A. et Canada) entre autres , nous envient.
Malheureusement beaucoup de ces forteresses médiévales ont été rasées par les rois de France et par dessus les ruines un autre château a été reconstruit plus tard. Les incendies ont été une cause de leur disparition. Leur désuétude , le coût de la maintenance et les méfaits du temps et des pilleurs de pierre ont achevé ces géants de pierre qui avaient résisté aux assauts des armées médiévales.
Les ruines en notre pays sont nombreuses et lorsque l'on foule le sol de la cour et que l'on touche la pierre du temps jadis , on aimerait que le contact soit magique et nous qu'il nous entr'ouvre les scènes du passé à l'instant même et que nous y assistions comme spectateur , ( c'est ce que le film le "visiteur "a recréé).
Malheureusement cela est impossible et seule notre imagination échaffaude une scène virtuelle .Ce sont quelques instants furtifs irréels de voyage dans le passé.
C'est ainsi que pour les Journées Révolutionnaires de Vizille, j'ai découvert Le "château", le féodal, l'authentique, celui construit sur l'éminence rocheuse qui domine toute la plaine. C'est là qu'un roi Louis Le Bon au XIII e siècle a accordé à la municipalité des droits .
Des ruines on peut voir les remparts Est (à l'Ouest c'est le précipice) avec les 2 tours , la poterne et un pan de mur de l'ancien donjon.
Un sculpteur sur bois a reproduit la forteresse et l'a exposée sur le fronton de sa maison dans le vieux village.
Je croyais connaître Vizille où je suis passé souvent ; et non ! Seul le hasard et ma curiosité m'ont fait découvrir ce patrimoine féodal délaissé.
Les ruelles du vieux village portent des noms évocateurs.
Bonne visite si vous y allez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Châteaux à l'agonie   Ven 25 Juil - 10:37

inttéressant cela se situ où à Vizille ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Châteaux à l'agonie   Ven 25 Juil - 14:39

Je dirais meme plus : où se situe Vizille ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Châteaux à l'agonie   Ven 25 Juil - 14:44

A côté de Grenoble.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Châteaux à l'agonie   Ven 25 Juil - 19:38

Ces ruines féodales semblent peu connues des Isérois , et pour cause aucune publicité ( je ne sais pas si l'office de tourisme en parle) et occultation totale par l'actuel château, musée de la Révolution.
Un unique rocher haut d'une trentaine de mètres, boisé avec un petit coin pique-nique est le lieu où se situe l'ancienne forteresse.
Accès par les rues du vieux village ou en montant derrière le château de Lesdiguières.
Ancien oppidum Romain, poste de guet sur la vallée de la Romanche qui voit se construire dès l'an 996 un fort de pierres sous l'autorité de l'évêque de Grenoble , Humbert d'Albon.
Le comte Guigues dauphin de France y meurt en 1128.
Il fut le siège au XVIIe siècle d'assauts menés par les Protestants puis reconquis par les Catholiques.
Cette forteresse a permis l'essor du commerce dans le village ainsi protégé des pillards.
Aujourdhui, son puissant rival bien clinquant accueille beaucoup de visiteurs mais savent-ils qu'à quelques pas une prodigieuse histoire s'est accomplie sur et autour de ce rocher ?
Vizille est à 15 km environ de grenoble, direction Bourg d'Oisans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Châteaux à l'agonie   Mar 12 Aoû - 15:57

Connaissez-vous le château d'Eguilly en Bourgogne ?
Si vous allez à Paris par l'autoroute , non loin de Dijon vous le verrez sur votre droite à portée de main mais difficile de le rejoindre.
Il n'est pas signalé contrairement aux autres et pourtant ... Il le mériterait.
Son histoire puise ses origines aux romains qui y avait établi un oppidum et une voie dont il persiste des restes de pavage dans la cour.Son emplacement stratégique contrôlait la vallée , principal axe de communication vers le Nord.
L'oppidum a fait place à une forteresse avec fossé et pont-levis.
Ayant appartenu à la famille Mac Mahon et à un évêque.
L'autoroute coupe le domaine castral et sépare le château du village.
A l'époque des grands travaux , des négociations à but touristique ayant échouées , le château est demeuré inoccupé puis à l'abandon relatif, servant de hangar à la ferme voisine et subissant les ravages du temps jusqu'à ce qu'il soit racheté il y a une trentaine d'années par un couple qui y habite mais n'est plus tout jeune , bataillant péniblement pour la restauration de cette construction médiévale.
Une association artistique y organise des expositions picturales et sculpturales pour tenter de restaurer au coup par coup ce qui est urgent, mais le travail est immense.
Ce que l'on peut y voir : 4 tours d'angle, courtines, chapelle, puits, loges de pont-levis, pont, écuries, poternes, cour, logis et cheminées,...
On ne sait s'il y a des héritiers pour pérenniser l'effort de restauration.
Classé cependant aux Monuments Historiques.
Bien moins visité et de loin que la très célèbre abbaye royale de Fontenay qui est à quelques dizaines de km .
On se demande quel pourra être l'avenir de ce castrum menacé par le temps , avec la mitoyenneté d'un grand axe de circulation rapide à moins de cinquante mètres, sans voie de desserve immédiate ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Châteaux à l'agonie   Jeu 4 Sep - 8:56

Vieux château à Vertrieu.
Situé en Nord Isère au bord du Rhône , datant du XII e , et oublié depuis le XIX e, il se ruinait lentement. Forteresse féodale sur un éperon rocheux dotée d'un donjon, de tours , d'un pont-levis, de courtines, de latrines externes, remaniée en fortin avec canonières puis corps de logis , elle agonisait.
Mais voilà qu'en 2007, son propriétaire d'origine noble reçoit des aides d'une association et des Monuments Historiques lui permettant de restaurer ce fortin et d'y loger des locataires .
Inauguré la semaine dernière avec de nombreux officiels, ce mini castel reprend vie.
A visiter depuis l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Châteaux à l'agonie   Mar 16 Sep - 13:00

Château de Bon Repos à Jarrie, Isère.
Il est daté du XII - XIII e siècle , situé sur une colline basse au milieu de terres agricoles.
De l'extérieur, le château avec ses tours d'angle à poivrières, ses courtines , ses fenêtres à meneaux donne une impression de bon état.
Mais à l'intérieur hormis une petite salle avec autel bien restaurée, tout le reste attend une réfection d'ampleur: rétablissement des cloisons, des cheminées, des planchers, des escaliers de tour, etc...
Une association locale du patrimoine s'est investie pour la sauvegarde complète.
Curiosité : des armoiries en pierre plus ou moins abimées figurent aux angles des plafonds disparus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Châteaux à l'agonie   Dim 26 Oct - 23:05

Bonjour,
La forteresse médiévale des Bocsozel en Isère n'est plus à l'agonie: elle est morte. Seuls ses ossements en pierre des fondations et début des murs hors la terre , cachés par une forêt dense , restent les témoins d'une châtellerie qui dominait combe d'Uriage et plaine du Grésivaudan sous l'autorité du comte dauphin dans la fiefferie de Gières.
L'actuelle commune de Gières est à 3 km de Grenoble.
La famille des Bocsozel s'est éteinte en 1374 mais le château est resté habité après leur mort jusqu'au XVI siècle. Hugues de Bocsozel l'occupait en 1185 et entretenait des liens amicaux avec les comtes de Savoie.
Au village du Mottier, près d'Eydoche après Beaucroissant il existe d'autres ruines d'un château ayant appartenu aux Bocsozel, et dont il ne reste entière qu'une tour restaurée visible depuis la route nationale 85 Rives- Bourgoin-Jallieu.On y voit leurs armoiries recontituées.
L'association des patrimoines de Gières va tenter de redonner une structure architecturale aux ruines de l'ancienne forteresse de Gières, sur la colline du Mûrier.
On peut découvrir ces ruines médiévales en parcourant le sentier du fort du Mûrier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Châteaux à l'agonie   Sam 6 Déc - 14:57

Merci pour toutes ces informations. Idea
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Châteaux à l'agonie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Châteaux à l'agonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La balade des châteaux Cathares pour l'Ascension 2012
» Châteaux d'Oex 2011
» [RAP] AGONIE
» Route des 4 châteaux
» Routes des Châteaux de la loire - Septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guelde Delphina :: Evenements et sites historiques :: Les détours intéressants et lieux de patrimoine-
Sauter vers: