La Guelde Delphina

La Guelde Delphina, association de la loi 1901, s'interessant plus particulièrement à l'époque XIVè et XVè siècles. Passionnés, amateurs ou curieux vous pouvez discourir en toute liberté sur ces pages
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La symbolique du vêtement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La symbolique du vêtement   Sam 31 Jan - 3:36

Le symbole est évocateur d'une idée , d'une appartenance mais il n'est pas toujours vrai.
Ce sujet est celui du costume civil qui est un symbole et par lequel on porte des jugements sur les personnes bien souvent à tort.
Quelques exemples :
si tu portes une cravate rouge, c'est que t'es un coco, une chemise noire, un anar, une écharpe blanche un royaliste nostalgique,une super montre ou des santiags alors t'es un bobo, une capuche, t'es un loubard, un survêt sport t'es un sportif, des rangers t'es un zonard punk, un futal treillis, t'es obligatoirement un chasseur, etc, etc...
Pourtant l'habit ne fait pas le moine dit le proverbe et c'est bien vrai. Un exemple : l'ancêtre de la famille princière de Monaco s'est emparé de la forteresse édifiée sur le rocher de la principauté déguisé en moine avec une épée dissimulée.
C'est comme ça qu'on en arrive aux poulaines , sujet à débat.
Au XVI siècle, les poulaines bien pointues étaient l'attribut vestimentaire des nobles et plus elles étaient allongées plus leur propriétaire était de rang élevé. Puis l'interprétation a tourné comme la girouette aux vents de la bêtise: la pointe a été assimilée au sexe mâle , plus la pointe était longue plus on laissait à penser que le phallus était de même.
Mais ça ne s'est pas arrêté là: comme la poulaine pointue ressemblait beaucoup aux chaussures de femme effilées, on a assimilé les hommes qui les portaient à des pédérastes, des tapettes.
Alors si on croit ça on croit aussi la même chose pour les porteurs de santiags.
Les apparences sont trompeuses et le persiflage a trop vite fait de classer les gens dans telle ou telle catégorie.
Par contre le jugement est moins handicapé mentalement quand on évalue le quotient intellectuel d'une personne par ce qu'elle a écrit:la façon dont elle dit les choses et comment elle les écrit, et là on a de quoi se faire du mouron.
Revenir en haut Aller en bas
Honorine d'Armagnac
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 269
Age : 29
Localisation : à Nancy ou en Isère
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: La symbolique du vêtement   Lun 2 Fév - 1:34

ça c'est bien vrai ! quand on voit comment les gens écrivent parfois sur les forums ces temps ci, ya de quoi avoir peur !

pour les vêtements, je crois qu'on aura beau faire, on associera toujours plus ou moins tel ou tel accoutrement à une classe sociale ou politique... mais c'est bien aussi que les gens les portent souvent pour montrer justement qu'ils y appartiennent ! c'est un cercle sans fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lagueldedelphina.forumsactifs.net
 
La symbolique du vêtement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A supprimer] Destockage revêtement
» revêtement sièges
» [revêtement] LKT pro XP
» Catalogue nouveauté revêtement 2011
» [revêtement] LKT Pro XT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guelde Delphina :: La vie au Moyen Age :: Costume civil-
Sauter vers: